Nous avons rédigé une lettre destinée à la bourgmestre et au président du conseil d’administration du CSLI (le gestionnaire des insfrastructures sportives communales) afin qu’ils revoient leur décision de refus de nouveaux vestiaires, merci de nous soutenir.